maçon

L’importance du mortier en maçonnerie

La construction  des bâtiment demande des matériaux solides pour garantir la durabilité de la construction. Pour élever un mur, le maçon a besoin de faire du mortier pour assurer la solidité de l’édifice en chantier. Le mortier est un mélange de plusieurs éléments: le sable, le ciment ou la chaux, l’eau et du gravier. Ce mortier ciment est ensuite utilisé pour assembler les bocs de parpaings entre eux, faire la fondation d’une maison, etc.

Les différents types de mortiers

Ils sont de plusieurs nature mais jouent chacun son rôle en fonction de l’usage que le maçon veut en faire. Pour l’étanchéité, pour niveler, lever les murs et autres, ce professionnel a besoin de mortier. Mais lequel?

  • Le mortier ciment: c’est le mélange de sable, de ciment et d’eau à des quantités proportionnelles pour permettre un bonne liaison. Pour sa réalisation, on a besoin d’un sac de ciment de 50kg, de 200kg de sable et de 25l d’eau.
  • Le mortier d’usine: sec, humide ou mi- sec, il est fabriqué en usine et ce dans le respect stricte des conditions de fabrication et de dosage. Le mortier humide lorsqu’il est produit n’a qu’une journée pour être utilisé. Le sec et le semi sec peuvent être utilisés bien plus longtemps en ajoutant tout simplement de l’eau au moment de l’utilisation.
  •  Le mortier colle: c’est celui qui est utilisé pour assurer une bonne adhérence entre les parpaings et le mortier. C’est à la truelle qu’il est manipulé.
  • Le mortier bâtard: on retrouve dans celui-ci du sable, du ciment, de l’eau, et bien-sur de la chaux; ce qui le rend élastique et lent au séchage.

 

About the author